International Karate-DO Organization Kanda Renseikan

Historique

Durant la période Edo (1600-1868), la zone de Kanda à Tokyo était un lieu d’apprentissage pour de nombreux pratiquants venant de tout le Japon pour s’entrainer au coté d’experts tels que Shusaku Chiba (Kendo) ou Toranosuke Shimada (Kendo) dans leur dojo respectif : le Otamagaike Dojo et Renbukan Dojo.

C’est dans l’historique rue Kanda Rensei que se situe le Renseikan Dojo, qui est dirigé par Sensei (Maître) Yamamoto qui est aussi le président de l’IKO (International Karate-Do Organisation).

Sensei Yamamoto ouvrit son propre dojo en tant que ‘Association National de Karaté-Do‘ en face de la station de Ueno dans le district de Taito à Tokyo, après son indépendance vis à vis du dojo de Sensei Yamaguchi, son ancien maître.

Depuis il se concentra sur la diffusion du Goju ryu Karaté-Do depuis son dojo en face de Akihabara à Tokyo mais aussi partout à travers le pays. En tant que président de l’IKO, il forma aussi de nombreux instructeurs aussi bien japonais que étranger tel que à Taiwan, Singapour, en Australie, aux Etats-Unis, au Portugal, en Italie, en Iran et à travers le monde entier.

Le 19 avril 2003, Sensei Yamamoto ouvrit le Kanda Renseikan Dojo à Sotokanda dans le district de Chiyoda à Tokyo, en tant que dojo principal de l’IKO.

Idéologie

Au Renseikan Dojo, l’accent est mis sur l’esprit Budo (Arts martiaux japonais) du Japon d’antant. Le respect de la courtoisie traditionnelle est un objectif destiné à former le pratiquant au Budo.

Par l’entrainement au Karaté-Do, nous voulons que nos éléves assimilent les valeurs de la culture japonaise que ceux des jeunes générations ont oubliées : la tradition, l’esprit, la courtoisie et la manière de vivre d’antant. Nous voulons aussi que les personnes extérieur au Japon comprennent ce concept.

Profils

Sensei Gonnohyoue Yamamoto

Sensei Yamamoto est né à Tokyo en 1938.

En 1952 il devint un des disciples de Sensei Gogen Yamaguchi dans son dojo dans le district d’Asakusa a Tokyo, où il obtint sa ceinture noire. Il prit alors une position d’instructeur et entraina les générations suivantes. A la fin de ses études, à l’âge de 24 ans, il obtint sa 5éme Dan de Goju ryu Karate-Do puis avec Sensei Gousei Yamaguchi (fils de Gogen Yamaguchi) il alla aux Etats-Unis enseigner le Goju ryu.
A son retour au Japon, il enseigna et diffusa le Goju ryu Karate-Do à travers le monde.

Il sortit victorieux de nombreuses competitions, dont la premier championnat national tout style en Jyuu Kumite (combat libre) en 1967 au Japon.

Actuellement, il est le directeur du Renseikan dojo, où il perfectionne les hauts gradés, pousse les jeunes à l’étude de leurs esprits et donne des cours de self-defence feminin. Sensei Yamamoto étudie une nouvelle façon d’arborer le Budo (Arts martiaux Japonais).

Sensei Hisatada Yabe

Hisatada Yabe

Sensei Yabe est né en 1934 à Saitama.

En 1953, il d’inscrit dans le dojo de Sensei Gogen Yamaguchi à Asakusa et de part son entrainement intense obtint sa ceinture noire. Dès lors, il participa à de nombreuses competitions par équipe où il joua un rôle prépondérant de meneur. Il entraina également de nombreux éléves à l’étrange avec Sensei Yamamoto tel que à Hong Kong, Taiwan, Singapour et en Australie.

Actuellement à Okegawa-shi, département de Saitama, où se trouve le siége de l’IKO de l’Association japonaise de Karaté-Do, il forme et entraine de nombreux intructeurs et éléves avec le support de la ville. Il participe à la majorité des événement regionaux et poursuit ses efforts pour la progression sportive des habitants ainsi que pour la formation des jeunes.


L’entrainement

Les Bases :

Sanchin Dachi, Neko Ashi Dachi, Shiko Dachi et Zenkutsu Dachi sont les postures de bases desquelles sont exécutées, à chaque entrainements, les techniques de blocages (Uke), de poings (Tsuki) et de pieds (Keri).

Exercices de déplacements :

Des exercices de bases depuis la position Sanchin Dachi, jusqu’aux déplacements les plus complexe suivant les bases des Katas (Exercices de positionnements dans un ordre précis) du Goju ryu sont effectués par le pratiquant.

Katas :

L’entrainement aux Katas débute par l’apprentissage de Taikyoku Jodan, Taikyoku Chudan, Taikyoku Gedan, Sanchin, Tensho et Sanchin Tensho qui sont les bases. L’entrainement est poussé jusqu’à l’apprentissage des katas les plus complexes : Gekisai Ichi, Gekisai Ni, Saifa, Seienchin (Seiyunchin), Sanseru (Sanseryu), Seisan, Shisochin, Sepai, Kururunfa et Suparinpei.

Kumite (Combats) :

Il existe deux types de kumite : le Yakusoku Kumite (exercie de combat, où les attaques et les defences sont imposées) et le Jyuu Kumite (combat libre).

Les kumites partent généralement de la base de Neko Ashi Dachi, pour un large éventail de techniques de combat au corps à corps basique du style Goju ryu à l’application libre en Jyuu Kumite.


Page Top

| IKO国際空手道会・全日本空手道会について | 本部・神田錬成館道場 | 国内道場 | 海外道場 |
| 稽古内容 | コラム | 入門案内 | 見学・体験稽古のご案内 | お問い合わせ |
Copyright © International Karate Organization Goju-karate-do. All Rights reserved.